Actualités‎ > ‎

PROFANATION du tombeau de RAINIMAROTAFIKA

publié le 14 oct. 2014 à 12:24 par Commune Ambohimanga Rova
L’histoire d’Ambohimanga a toujours été liée à l’histoire de Madagascar. D’ici, les débuts constitués de guerres claniques faisaient rage. D’ici, un modèle de développement intégré et écologique créait des émules. D'ici, les stratégies pour lutter et protéger la population contre les razzias et les traitants d’esclaves étaient efficace. D’ici, la réunification de l’Imerina et bientôt la constitution d’un royaume de Madagascar ont été conçues et adoptées.

Depuis les temps de paix, à Antananarivo sera transférée la capitale économique et politique, tandis qu’ Ambohimanga acquière son statut de capitale spirituelle.

Dès lors, la colline restera sacrée dans le référent culturel malagasy sans distinction d’origine ou de religion et ce, malgré les traversées et les tentatives de désacralisation, que ce soit le christianisme, la colonisation ou l'instauration d'une république.

La diaspora réunionnaise, mauricienne et du monde entretient assidûment les offices du Hasina (fanasinana) pour ne pas se couper de leurs origines Malagasy.

Le classement au Patrimoine Mondial de l’Humanité a consacré à jamais le site…

Alors, profaner le Tombeau de RAINIMAROTAFIKA, à l’intérieur d’un site protégé, donc, dans une aire sacrée, ne relève plus de la simple pauvreté ou de l’appât effréné du gain…
Comments